Neige éternelle

lundi 18 juin 2007

Je...

... ne suis pas la même qu'hier...

... pas la même que demain...

... pas la même que dans une heure

                                                                                                                                                                                                                                                 (Qui suis-je alors..?)

Posté par C h o c O l a t à 22:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


samedi 16 juin 2007

Un dragon ...

         ... venu de mon imagination

dragon__paint

(mis en couleur à l'ordi)

Posté par C h o c O l a t à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 9 juin 2007

La réalité est toujours plus dure ou plus facile...

roses_blanches

... jamais comme on croit          

Posté par C h o c O l a t à 22:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 7 juin 2007

Le monde va mal, surtout pour les hommes

Le monde va mal

Surtout pour les hommes

Enfer infernal

Des bêtes de somme

Il n'a pas besoin

Des êtres humains

Ou ça se saurait

Cesse de rêver

Une femme écrase

Les seins de sa fille

Faire table rase

Pourquoi tu grandis ?

Aucune réponse

Mais c'est un outrage

Si je te défonce

Pour cacher ton âge

Ça fait un peu mal

Mais ça passera

Passage vital

Tu remercieras

Juste pour ton bien

Il faudra le faire

Tous les jours matin

Ce n'est pas l'enfer

Le galet attend

Chauffé par la braise

Reste donc enfant

Caresse la glaise

Tu n'attireras

Qu’après tes vingt ans

Ça t’évitera

D’avoir des enfants

Si tu ne peux pas

Leur donner le sein

Alors entends-moi

Je n'y pourrai rien

Le monde va mal

Surtout pour les hommes

Enfer infernal

Des bêtes de somme

Vois la terre pleure

Des larmes de cendre

Les gens ont pris peur

Ils se font descendre

Chaque continent

Crée ses tortures

Pour les bien-pensants

Et pour les ordures

Pour les gens trop noirs

Pas assez bronzés

Qui auraient pu voir

La chose arriver

Pour ceux qui voyagent

Toujours un peu trop

Qui ont pris de l'âge

Qui sont nés trop tôt

Pour les enfants sots

Trop intelligents

Pour ceux dont la peau

À valeur d'argent

Pour ceux-là qui s'aiment

Qui ne devraient pas

Pour chaque être même

Ceux qui font la loi

Ceux qui ont trahi

Que l'on a livré

Qui ont obéi

Ou bien déserté

Seuls êtres encore

Échappant à ça

Tous les hommes morts

Mais c'est délicat

Le monde va mal

Surtout pour les hommes

Enfer infernal

Des bêtes de somme

Têtes écrasées

De tous ces enfants

Dans le grand mortier

Devant leurs parents

Quand la mère est folle

La guerre est gagnée

Sans une parole

Les femmes violées

Là où l'assassin

L’étrange étranger

Faute du destin

Oublie de passer

C’est un de tes frères

Qui fait le travail

Car dans la misère

Le mal est génial

On tue la forêt

Les arbres templiers

Dans mille ans c'est vrai

Auront repeuplé

La planète entière

Les supermarchés

Auront mis en terre

Notre société

De tout l'Occident

De tout l'Orient

Ne restera rien

Du festin des chiens

La mer sera calme

La planète bleue

N’aura plus de larme

Au fond de ses yeux

Le monde va mal

Surtout pour les hommes

Enfer infernal

Des bêtes de somme

De tout l'Orient

De tout l'Occident

Ne restera rien

Du festin des chiens

La mer sera calme

La planète bleue

N’aura plus de larme

Au fond de ses yeux

Inspiration :

Premier ‘couplet’ : un article paru dans ‘Le Vif l’Express’ du 30 mars 2007, traitant de cette ‘pratique rituelle’ qu’ont subi 24% des filles Camerounaises, au début de leur puberté… (Lire… ici... indiquer : mot(s) recherché(s) : Cameroun, pour la période du 30/03/2007 au 30/03/2007, cliquer sur 'rechercher', l'article apparaît automatiquement...)

Début du dernier ‘couplet’ : un passage du spectacle « Bloody niggers ! », de Dorcy Rugamba (pour en savoir plus... ici... et ...)

Posté par C h o c O l a t à 09:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]